Nos engagements

Le Centre Hospitalier d’Ardèche Nord est attaché à l’amélioration continue de l’accueil des patients, de leur prise en charge et de l’offre de soin sur le territoire.

Le patient se situe au cœur des préoccupations. Il doit être bien soigné, bien accueilli, informé et pris en charge de la meilleure manière qui soit.

L’objectif de l’ensemble des professionnels est de s’organiser afin de connaître les besoins des patients, de mettre en œuvre le service adéquat et d’évaluer son efficacité pour l’améliorer continuellement.

Le Centre Hospitalier adhère à différentes chartes qui énoncent les grands principes de l’engagement de l’établissement. Elles sont affichées dans chaque service et sont disponibles ci-dessous.

Intégrer la qualité au cœur des pratiques professionnelles
  • En évaluant nos pratiques actuelles par rapport aux recommandations.
  • En mettant en place des actions pour sécuriser et améliorer la qualité des prises en charge et le service rendu.
  • En associant les représentants des usagers à nos démarches.

Cet engagement dans une dynamique d’amélioration continue s’articule autour de 7 axes déclinés dans une charte :

Sécuriser votre prise en charge

Répondre à vos besoins en santé

Respecter vos droits en tant que patients

Promouvoir la bientraitance

Sécuriser votre prise en charge médicamenteuse

Evaluer nos pratiques professionnelles

Satisfaire aux évaluations externes et améliorer nos indicateurs

La sécurité de votre prise en charge est une priorité de l’établissement. Elle s’accompagne d’une volonté de développer la sécurité de votre parcours de soins.

La gestion des risques consiste à repérer, évaluer et réduire les risques encourus pour vous et votre entourage.

  • A priori : en identifiant les risques potentiels tout au long de votre parcours de soins
  • A posteriori : en favorisant la déclaration d’événements indésirables qui font l’objet d’une analyse des causes
  • En mettant en place des actions d’amélioration afin de sécuriser les risques identifiés.

Patient ou usager vous pouvez participer à l’amélioration de la qualité et de la sécurité du système de santé en signalant sur le portail dédié, les événements sanitaires indésirables que vous suspectez d’être liés aux produits de santé et actes de soins suivants :

Médicaments

Dispositifs médicaux

Actes de soins

Différentes démarches d’évaluation assurées par des organismes extérieurs permettent de mesurer le niveau de qualité de vos prises en charge et de vous informer des résultats de façon transparente. Elles permettent également de se comparer entre établissements et par rapport aux recommandations. Les résultats de ces évaluations sont des leviers en interne pour s’améliorer là où c’est nécessaire.

  • Pour les établissements de santé : c’est la certification par la Haute Autorité de Santé.
  • Pour les Etablissements d’Hébergement de Personnes Agées Dépendantes : c’est l’évaluation interne et externe.
  • Des secteurs ou activités spécifiques bénéficient d’évaluations externes : laboratoire, imagerie médicale, stérilisation, pharmacie, cuisine, blanchisserie.

Le rapport de l’audit lié à la visite de certification V2020 de la Haute autorité de santé (HAS) a été rendu public : l’établissement est certifié avec la mention la plus élevée « haute qualité des soins ».

Plusieurs indicateurs permettent de mesurer le niveau de qualité de vos prises en charge et de votre satisfaction.

SATISFACTION DES PATIENTS HOSPITALISES
Résultats enquête e-satis 2021 :

(01/10/2021 au 23/12/2022)

Médecine-Chirurgie- Obstétrique séjour de + de 48h

341 répondants

45,7% des patients hospitalisés
recommandent l’établissement à leurs proches

Note de satisfaction : 73%
Classe C.

Taux de satisfaction :
0
%
Accueil

71.5% au niveau national

0
%
Prise en charge médicale

81% au niveau national

0
%
Chambre

74% au niveau national

0
%
Prise en charge paramédicale

82% au niveau national

0
%
Repas

60% au niveau national

0
%
Organisation de la sortie

64% au niveau national

LES +
  • Accueil dans le service de soin
  • Ecoute attentive des infirmiers et aides-soignants
  • Absence de discussion des professionnels devant le patient comme s’il n’était pas là
  • Respect de la confidentialité et du secret professionnel
LES –
  • Qualité et variété des repas
  • Confort et tranquillité de la chambre
  • Accessibilité de l’établissement (transport, parking, signalétique)
  • Participation du patient ou de ses proches aux décisions concernant ses soins ou son traitement
  • Horaires des visites

Chirurgie ambulatoire

268 répondants
soit 31% de participation

57% (N=152) des patients
recommandent l’établissement à leurs proches

Note de satisfaction : 77%
Classe B.

Au niveau national 28% des établissements en classe A

Taux de satisfaction :
0
%
Avant l'hospitalisation

81,6% au niveau national

0
%
Accueil

81,2% au niveau national

0
%
Pendant l'hospitalisation

84,5% au niveau national

0
%
Chambre et collation

73,5% au niveau national

0
%
Organisation sortie

70,8% au niveau national

LES +
  • Mise en confiance avant l’hospitalisation
  • Accueil lors de l’admission
  • Au bloc opératoire : réassurance, détente et mise en confiance par les professionnels
  • Soutien des professionnels
  • Respect de la confidentialité et du secret professionnel
  • Qualité contact par l’établissement entre 1 et 3 j après la sortie
LES –
  • Attente avant l’intervention
  • Délai d’attente pour voir le médecin avant la sortie
  • Qualité des repas/collations
  • Confort de la chambre
  • Respect de la dignité et de l’intimité dans la chambre

L’établissement en engagé dans la lutte contre les infections nosocomiales. Des solutions hydroalcooliques sont disponibles dans chaque service.

Le Centre Hospitaliser d’Ardèche Nord s’engage à prendre en charge la douleur. Un comité de lutte contre la douleur (CLUD) est présent dans l’établissement. Sa mission est de coordonner sur l’ensemble des services de l’hôpital, toute action visant à organiser la prise en charge de votre douleur quel qu’en soit son type, son origine et son contexte.

Votre douleur, parlez-en !

Vous avez mal ou peur d’avoir mal… Prévenir, traiter et soulager votre douleur est possible. Il est important de réaliser avec vous et vos proches un véritable partenariat. Les médecins et les soignants de l’établissement sont sensibilisés à la prise en charge de votre douleur et s’engagent à vos côtés.

Le Centre Hospitalier d’Ardèche Nord est conscient de l’impact de ses activités sur l’environnement. Notre engagement développement durable s’inscrit dans la continuité de nos missions de soins, de prévention et d’éducation.

Une commission développement durable, pluridisciplinaire, est en place sur l’établissement. Elle associe des membres de la direction, des médecins, des professionnels du soin, du secteur médicotechnique et technique, ainsi qu’un représentant des usagers.

L’établissement a également réalisé son Bilan Carbone en 2019. Le Bilan Carbone évalue les quantités d’émissions de gaz à effet de serre liées à nos activités, afin de les faire diminuer par des actions concrètes et diminuer notre impact sur l’environnement.

Le projet de soin du Centre Hospitalier d’Ardèche Nord structure les pratiques de l’ensemble des professionnels de santé. Il s’appuie sur la réalité des pratiques des professionnels soignants, médicaux et paramédicaux, qui œuvrent dans la complémentarité et la pluri professionnalité pour coordonner leurs actions. Il intègre la dimension sociale de la prise en charge.

Le Centre Hospitalier d’Ardèche Nord participe activement à la promotion du don d’organes et de tissus à visée thérapeutique. Cette promotion du don s’appuie sur la sensibilisation des professionnels, l’information du public et sur la participation aux réseaux de prélèvements. Le fonctionnement de l’activité de don d’organes et de tissus est assuré par une équipe pluridisciplinaire de coordination. Celle-ci est composée d’un médecin coordonnateur et d’une infirmière permettant d’assurer la continuité de l’activité 24h/24 et 7j/7.

Médecin responsable d’unité :
Dr Arnaud GREGOIRE

Infirmière coordinatrice :
Lucie SOTON

La Coordination Hospitalière des Prélèvements d’Organes et de Tissus organise tous les dons de tissus et d’Organes du CH Ardèche Nord et est présente à chaque étape de la démarche du don. Avant chaque prélèvement de cornées, elle rencontre les familles ou s’entretient avec elles par téléphone. Elle se tient à votre disposition pour répondre à vos questions, tous les jours de la semaine, de 8h30 à 15h00.

Contact

04.75.67.26.30
chpot@ch-ardeche-nord.fr
CH Ardèche Nord / Niveau 0

L’activité de prélèvement et de greffe d’organes et de tissus est sous l’égide de l’Agence de la Biomédecine.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur :

Chaque année, 10 000 à 15 000 patients sont inscrits sur la liste d’attente de greffe et seulement 4 000 à 6 000 seront transplantés.

La loi de bioéthique de 2011 prévoit que tout patient décédé est donneur d’organes et de tissus sauf s’il a fait savoir de son vivant qu’il y était opposé. La carte de donneur est importante pour entamer la discussion avec vos proches mais n’a pas de valeur légale. En effet, la loi nous fait obligation de recueillir le témoignage du défunt. Faire connaître à ses proches sa position en faveur ou en défaveur du don, c’est prendre soin d’eux, leur éviter de porter la charge morale d’une telle décision.

Pour plus d’information vous pouvez consulter le site: www.dondorganes.fr. C’est également sur ce site que vous pouvez vous inscrire sur le registre national des refus dès l’âge de 13 ans

POUR SAUVER DES VIES, IL FAUT L’AVOIR DIT

Pour en savoir +

Dans le cadre de la prise en charge médicale et l’administration des soins, le Centre Hospitalier d’Ardèche Nord recueille des informations administratives et de santé des patients et les consigne notamment dans leur dossier médical (Code de la Santé Publique – Article R.1112-2). Ces informations sont également utilisées par l’établissement pour des traitements imposés par la réglementation tels que l’évaluation des pratiques professionnelles, la gestion des évènements indésirables, l’analyse de l’activité. Ces informations font l’objet d’un traitement informatisé, sauf opposition pour un motif légitime du patient.