Centre Hospitalier d’Ardèche Nord BP 119 - Rue du Bon Pasteur
07103 Annonay Cedex
04 75 67 35 00
Votre sortie
Votre sortie

Dès que votre état de santé ne nécessite plus le maintien de votre hospitalisation, vous serez sollicité au plus tôt par l’équipe médicale et soignante pour définir votre projet de sortie d’hospitalisation. Différents modes de sortie peuvent vous être proposés par votre médecin référent hospitalier :

  • Retour à domicile avec organisation de services le facilitant lorsque cela est possible (portage de repas, aide ménagère, adaptation du domicile à votre handicap, etc.)
  • Mutation dans un établissement de soins de suite et de réadaptation
  • Admission dans un établissement pour personnes âgées (Foyer-logement, MAPA ou EHPAD)
  • Hospitalisation à domicile…

Les sorties prévues autrement que le retour à domicile, nécessitent une prescription médicale.

En principe, les sorties peuvent être organisées dès le matin, de manière à ce que la chambre puisse être libérée pour 11h00.

 

Permission de sortie temporaire

Sous réserve de l’autorisation du médecin du service et après signature de l’autorisation de sortie, vous pouvez vous absenter temporairement dans la limite de 48h00.

Au-delà de ce délai, vous serez considéré comme définitivement sorti, ce qui mettra un terme à votre hospitalisation.

Il n’y a pas de prise en charge des transports pour une permission.

 

Sortie contre avis médical

Si vous décidez de sortir contre avis médical, vous prenez un risque pour votre santé et vous engagez votre responsabilité. Cette décision vous appartenant, il vous est demandé de signer une décharge de responsabilité.

 

Attention, le jour de votre sortie, n’oubliez pas :

De vérifier auprès de l’espace admission que votre dossier de prise en charge financière est à jour et de le régulariser le cas échéant pour finaliser votre prise en charge financière.

 

Frais de transport

Si votre état de santé le permet, l’utilisation d’un véhicule personnel ou des transports en commun est préconisée pour votre retour à domicile ou dans une structure d’hébergement.

Selon votre état de santé et si le médecin le prescrit, vous pourrez regagner votre domicile en ambulance privée ou en VSL (véhicule sanitaire léger).

Vous pouvez faire appel au transporteur de votre choix. En cas de difficultés, vous pourrez solliciter l’équipe.

 

Pour faciliter votre retour à domicile

Pour vous aider dans les démarches de préparation à votre retour à domicile (travailleuses familiales, aides ménagères, soins à domicile, portage de repas, téléalarme, garde à domicile, etc.), vous pouvez contacter le service social de l’hôpital.

N’hésitez pas à solliciter un rendez-vous auprès de l’équipe soignante ou du secrétariat du service social.

Les mineurs ne peuvent sortir de l’établissement qu’accompagnés au moins d’un de leurs parents possédant l’autorité parentale, d’un tuteur légal ou un tiers munis d’une autorisation nominative signée par le tuteur légal. La production d’une pièce d’identité leur sera demandée.

 

Votre prescription de sortie

Lors de votre sortie, le médecin vous remet si besoin une ordonnance qui vous sera expliquée.

  • Les modalités de prise de vos médicaments peuvent varier : certains doivent être pris à jeun, d’autres non. Demandez des précisions à votre pharmacien ou à votre médecin. Ne les prenez jamais avec de l’alcool.
  • Si vous ne comprenez pas bien la prescription, n’hésitez pas à demander des informations complémentaires, cela vous aidera à suivre correctement votre traitement.
  • Si vous n’arrivez pas à avaler vos médicaments, parlez-en à votre médecin. Il existe peut-être sous une autre forme qui peut être plus adaptée à vos besoins.
  • Si vous ne supportez pas bien un de vos traitements (confusion, vertige, chute, hypotension…), signalez-le à votre médecin traitant ou à votre pharmacien.
  • Si vous oubliez de prendre un de vos médicaments, ne doublez jamais la dose de vous-même à la prochaine prise. Signalez-le à votre médecin ou pharmacien qui vous donnera à marche à suivre.
  • Afin d’éviter tout oubli, il est recommandé d’utiliser un semainier. Si vous voyez un infirmier libéral régulièrement pour vos soins, il peut vous aider à les gérer.
  • Même si vous vous sentez mieux, il faut poursuivre les médicaments pendant toute la durée initiale prévue. L’arrêt prématuré des médicaments peut entraîner un risque de réapparition ou d’aggravation de la maladie.
  • Si votre douleur n’est pas suffisamment calmée, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant pour qu’il réajuste votre traitement ou à l’infirmière.
  • Certains médicaments prescrits par votre médecin peuvent être remplacés par des génériques par votre pharmacien, sauf mention contraire sur la prescription médicale.
  • Des règles d’hygiène diététique ou un régime alimentaire peut vous avoir été prescrit. Ils complètent votre traitement médicamenteux. Sans eux, le traitement peut ne pas avoir toute son efficacité. Il faut les considérer comme une partie du traitement et les respecter. Si vous rencontrez des difficultés à adapter votre quotidien autour de ces règles, l’infirmier libéral peut vous y aider. N’hésitez pas à le solliciter.
  • Si vous avez l’habitude de vous soigner seul et d’acheter des médicaments en pharmacie de ville, vous devez systématiquement montrer votre ordonnance à votre pharmacien lors de l’achat de ces médicaments supplémentaires car certains médicaments et même certaines plantes peuvent interagir avec vos médicaments.

D’une manière générale, si vous avez des difficultés pour suivre votre ordonnance, parlez-en à votre médecin, à votre pharmacien ou à l’infirmière.

 

Le compte-rendu d’hospitalisation

A la suite de votre hospitalisation, un compte-rendu reprenant les différentes étapes de votre prise en charge sera envoyé à votre médecin traitant avec votre accord.